top of page
Rechercher

La Semaine Nationale de la Dénutrition : Un Appel à l'Action pour la Santé

Dernière mise à jour : 26 oct. 2023






Chaque année, du 7 au 14 novembre, la Semaine Nationale de la Dénutrition est observée dans de nombreux pays à travers le monde. Cette semaine vise à sensibiliser le public aux dangers de la dénutrition, à éduquer sur la prévention et le traitement, et à mobiliser des ressources pour lutter contre ce problème de santé mondial. La dénutrition, définie comme une déficience en apport nutritionnel, est un enjeu majeur de santé publique qui touche des millions de personnes.


Comprendre la Dénutrition

La dénutrition est une condition dans laquelle le corps ne reçoit pas suffisamment de nutriments essentiels pour fonctionner correctement. Elle peut résulter d'une alimentation insuffisante ou d'une absorption inadéquate des nutriments par l'organisme. Les conséquences de la dénutrition vont au-delà de la simple perte de poids. Elle peut affaiblir le système immunitaire, faire plus d'escarres, provoquer une cicatrisation plus lente, un risque accru de dépression, des fractures, augmenter le risque de maladies chroniques et contribuer à la mortalité prématurée.
La dénutrition n'est pas seulement un problème qui touche les pays en développement. Les pays développés sont également confrontés à des cas de dénutrition, en particulier chez les personnes âgées et les patients hospitalisés. Le vieillissement, les maladies chroniques et la solitude peuvent contribuer à la dénutrition, ce qui souligne l'importance de la prévention et de la sensibilisation à ce problème à l'échelle mondiale.

Comment dépister la dénutrition ?

Deux méthodes essentielles pour repérer la dénutrition sont la pesée et l'observation de ses habitudes alimentaires. Ces deux éléments jouent un rôle clé dans la prise en charge précoce de la dénutrition.

La pesée régulière du patient est l'une des premières étapes pour évaluer la présente de dénutrition. Cette mesure simple permet de suivre l'évolution du poids corporel sur une période donnée.


Les habitudes alimentaires d'un patient fournissent des indices sur son statut nutritionnel. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de l'observation des habitudes alimentaires :
L'appétit: une perte d'appétit ou une diminution de la quantité de nourriture consommée peut indiquer un problème nutritionnel.
Difficulté à manger : les difficultés à mastiquer les aliments, à les déglutir ou à les préparer peuvent être des signes précurseurs de dénutrition.

Repérer les facteurs de risque est tout aussi essentiel. Ces facteurs incluent la présence de maladies qui affectent les activités de la vie quotidienne, des traitements mal tolérés, des difficultés à faire les courses, à cuisiner ou à maintenir un apport alimentaire adéquat.


Les traitements à la dénutrition ?

Le traitement à la dénutrition dépend de la gravité de la condition et des causes. Il doit être adapté aux besoins spécifiques de chaque patient.

Voici un aperçu des approches courantes :
  • Plan nutritionnel adapté : un plan nutritionnel personnalisé est élaboré pour répondre aux besoins spécifiques du patient. Cela peut inclure une augmentation de la consommation de protéines, calories ou autres nutriments essentiels. Ils peuvent être encouragés à suivre un régime équilibré et à manger des aliments riches en nutriments.

  • Correction des carences nutritionnelles : pour traiter la dénutrition, il est essentiel de combler les carences nutritionnelles. Cela peut nécessiter des suppléments nutritionnels, des vitamines et des minéraux sous les conseils d'un professionnel de santé.

  • Support psychologique et social : la dénutrition peut souvent être associée à des problèmes psychologiques ou sociaux.

  • Réhabilitation physique : les patients atteintes de dénutrition peuvent avoir besoin de réhabilitation physique pour retrouver leur force et leur mobilité.




Formez-vous en allant sur le site du collectif luttecontreladenutrition.fr.


L'Equipe Biosanos

25 vues0 commentaire

Comments


bottom of page